Le véhicule à énergie embarquée ou voiture électrique est l’une des options proposées par les professionnels sur le marché automobile. Que ce soit sur le plan économique, du point de vue écologique ou encore sur la question pratique, ce type de voiture présente de nombreux avantages.

Des avantages écologiques

Lorsque vous vous renseigner auprès d’un concessionnaire ou d’un mandataire automobile, ces professionnels peuvent vous proposer un modèle de voiture électrique en raison de quelques avantages écologiques.

Les véhicules électriques n’émettent aucun gaz à effet de serre et ne rejettent ni hydrocarbure ni fumée. Ils sont préférables si vous souhaitez contribuer à réduire la pollution atmosphérique, notamment dans les grandes villes. Cependant, il faut noter que le processus de fabrication de ce type de voiture et de ses batteries constitue une source d’émission de CO2.

Par ailleurs, quand on parle de voiture écologique, il est important de penser à la provenance de l’énergie que celle-ci utilise. Certes, le nucléaire représente une part importante pour la production d’énergie en France, mais les énergies renouvelables ont également une part non négligeable pour la fourniture d’électricité.

En tout cas, les voitures électriques ont un impact environnemental très réduit par rapport aux véhicules thermiques fonctionnant avec des énergies fossiles. En outre, si on parle de la pollution sonore, une voiture électrique roule avec peu de bruit. Que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur, elle n’entraîne aucune nuisance sonore.

Des avantages économiques

Avant de procéder à l’achat d’une voiture électrique chez un concessionnaire ou un mandataire auto, il faut connaître les avantages dont vous pourrez bénéficier en vous lançant dans cet investissement. Ceux-ci concernent non seulement les remises à l’achat, mais également les intérêts que vous jouissez tout au long de l’utilisation du bien.

Pour l’achat d’un véhicule 100% électrique, par exemple, un bonus de 6 000 € est accordé par l’État. Au cas où il serait associé à la mise au rebut d’une voiture diesel dont l’immatriculation a été faite avant 2006, une prime de 4 000 € est prévue. Pour ce qui est des frais de la carte grise, vous pouvez profiter d’une certaine remise ou même de la gratuité. Par ailleurs, vos charges en électricité seront moindres par rapport à celles dépensées avec une voiture diesel.

En effet, vous ne consommez que près de 2 € d’électricité pour 100 km, alors que le coût peut atteindre 8,5 € pour le même parcours avec un moteur diesel.

L’entretien d’une voiture électrique

Les voitures électriques ne nécessitent pas beaucoup d’entretiens comme les véhicules traditionnels. Elles ne disposent pas de carburateur, ni d’embrayage, ni de boîte de vitesse, lesquels ont besoin d’être révisés régulièrement chez votre garagiste ou votre mandataire dans le cadre d’un service après-vente.

De plus, vous n’avez pas besoin de faire la vidange ni de changer les filtres. Un véhicule électrique est doté d’un système mécanique simple. Il suffit ainsi de vous occuper de quelques accessoires tels que les essuie-glaces, les pneus et les freins. Ces derniers s’usent moins vite grâce aux dispositifs de récupération d’énergie.