En milieu rural sans voiture, les déplacements sont limités. La Communauté de Communes du Bocage Gâtinais comme beaucoup de communautés du département de la Seine-et-Marne dispose d’un service de transport à la demande.

Celui de la CCBG a la particularité d’être électrique et écologique. Inauguré fin janvier 2015, le Proxi’Bus permet de répondre aux besoins de ses habitants non motorisés (principalement les personnes âgées et les jeunes sans permis). Il s’agit du 1er transport à la demande électrique du département.

Comment fonctionne le Proxi’Bus ?

Le Proxi’bus dessert les bourgs et hameaux des 8 communes du Bocage Gatinais, pour rejoindre le centre-ville de Voulx, le centre commercial du Bréau et le centre-ville de Montereau du mardi au samedi. Chaque hameau de plus de 3 maisons est doté d’un arrêt à disposition des habitants.

Proxi’bus fait 2 allers/retours en semaine chaque jour et jusqu’à 10 le samedi. Le nombre de place est limité à 4 par véhicule (sans compter le chauffeur). L’utilisateur est pris en charge et ramené à l’arrêt le plus proche de son domicile.

Un guide pratique est mis à disposition sur le site web de la Communauté de communes du Bocage Gatinais avec le numéro de la centrale et les conditions d’utilisation du service. Il est impératif de réserver au plus tard la veille avant 12h, et l’annulation se fait au moins 2h à l’avance.

Le trajet simple coûte 2 euros et les forfaits et abonnements du réseau francilien sont acceptés puisque le Proxi’bus fait partie du réseau de transport en île de France.

La création du Proxi’bus

De nombreux soutiens pour ce projet ont permis sa création, ils se composent du Conseil Général de Seine et Marne, le Conseil Régional d’Ile de France et le STIF (Syndicat des Transports d’Ile de France). EDF a mis les véhicules à disposition gratuitement pendant 1 an (Renault Zoé) et ERDF s’est chargé de l’installation de bornes de recharge électrique.

Les cars Moreau ont obtenu le marché en tant que transporteur (chauffeurs et réservations).

Un contrat local d’Aménagement Intercommunal Rural (CLAIR) avec le département de Seine-et-Marne a permis d’obtenir une aide financière, le STIF contribuant également. Le coût annuel prévu est de 70 000 euros, avec un coût total de 680 000 € (budget 2015) pour le département.

Le transport à la demande en Seine-et-Marne

Ce type de déplacement n’est pas réservé au Bocage Gâtinais puisqu’il est présent en Seine-et-Marne comme un service de proximité. En zone urbaine, il sert à compenser les transports le week-end, en soirée. Le département et Ile-de-France Mobilités participent au financement du réseau.

On l’appelle Balade Proxi’bus dans la communauté des communes du Provinois avec les transports ProCars engagés dans le développement durable.

Mais cet investissement pour le développement durable va-t-il se développer dans tout le département avec l’utilisation de véhicules électriques par d’autres communautés de commune ?

Le Proxi’bus du Bocage Gâtinais est le 10ème service de transport électrique créé au niveau national.