Pour optimiser la qualité des services qu’ils proposent, les établissements de santé sont désormais équipés d’outils technologiques très performants. Ceux-ci leur permettent entre autres d’exécuter leurs tâches plus rapidement et plus efficacement. Cependant, le fait de régulièrement utiliser les claviers et autres accessoires présente des risques pour la santé du personnel soignant comme pour celle des patients. Il est alors judicieux de prendre des dispositions pour éviter que la technologie ne se transforme en point faible.

Le clavier en verre trempé, une solution hygiénique

La plupart des claviers qui accompagnent les outils technologiques que l’on utilise aujourd’hui dans les établissements de santé sont en silicone. Ces claviers présentent des interstices qui ne sont généralement pas assez minutieusement nettoyés. Le fait qu’ils soient largement manipulés au quotidien favorise le dépôt des germes et autres saletés dans lesdits interstices. Certains de ces germes sont très résistants comme par exemple l’Influenza, le germe responsable de la grippe. Selon la surface, il peut rester de 5 minutes à 48 heures. Il en est de même pour le Rotavirus (à l’origine de la gastro-entérite) qui peut résister au-delà de 15 jours. Cette forte résistance favorise la prolifération de ces germes et augmente ainsi le risque de maladies.

Pour y faire face, l’une des alternatives qui s’offrent à vous est l’utilisation du clavier en verre trempé. Comme vous pourrez le constater en vous rendant sur cette page, le clavier en verre trempé est dépourvu d’interstices, il se nettoie donc très facilement et limite ainsi la prolifération de certains vecteurs de maladies. Véritable innovation technologique, ce type de clavier est personnalisable, vous avez donc la possibilité d’obtenir un modèle sur mesure, adapté à vos besoins et à l’utilisation que vous souhaitez en faire.

Le nettoyage de vos outils technologiques, une nécessité

Pour éviter que votre outil technologique ne devienne un véritable nid à saletés et à germes, vous devez en prendre soin. Cela passe nécessairement par un nettoyage régulier. Ce nettoyage va dans un premier temps vous permettre de vous débarrasser des éléments visibles (la poussière, le pollen ou encore les miettes). Vous enlèverez également les éventuels cheveux et poils d’animaux qui se seraient déposés sur vos outils.

hygiène clavier verre trempé ordinateur santé

Pour nettoyer votre ordinateur, il faudra bien entendu le débrancher en tout premier lieu. Muni d’une brosse souple, vous ferez tomber les saletés. N’hésitez pas à compléter le nettoyage en vous servant de cotons-tiges, d’un sèche-cheveux ou d’un aspirateur à main de faible puissance pour accéder à tous les recoins de votre outil et ainsi enlever les saletés les plus résistantes.

Le nettoyage seul ne suffira pas à garantir la propreté de vos outils technologiques, il faudra bien entendu les désinfecter.

Désinfectez régulièrement vos objets technologiques

En plus du nettoyage, il est essentiel de régulièrement désinfecter vos outils informatiques. Le clavier, l’écran et bien sûr la souris de l’ordinateur : cette pratique est indispensable pour éliminer les bactéries et autres virus qui peuvent s’y trouver. C’est ainsi que vous limiterez la prolifération de ces germes pouvant causer des problèmes de santé.

Pour y parvenir, il vous suffira d’utiliser un désinfectant. Il peut s’agir d’un produit spécialement conçu pour nettoyer des outils informatiques, d’un détergent multi-usage ou tout simplement du vinaigre blanc. Vous imbiberez ensuite un chiffon propre du produit choisi. Vous vous en servirez pour nettoyer vos objets technologiques. Les scanners, imprimantes et autres périphériques sont souvent les grands oubliés du nettoyage, alors pensez à les inclure dans chaque session de désinfection.

Cette opération de nettoyage et désinfection devra être reproduite tous les jours, d’autant plus s’il s’agit d’outils informatiques utilisés par plusieurs membres du personnel.

Outre ces actions curatives, il existe des moyens qui vous permettront de réduire le dépôt des germes et des saletés sur vos outils.

Adoptez les mesures de prévention

Les mesures de prévention visant à réduire le dépôt des saletés et des germes sur vos outils informatiques consistent en des gestes simples.

Ainsi pour limiter les salissures, vous devez d’abord vous laver les mains correctement avant d’utiliser vos outils. Vous devez également éviter de manger à votre poste de travail, près de votre clavier. Pour empêcher le dépôt de poussière, il est conseillé de recouvrir votre outil technologique d’un tissu dès que vous ne l’utilisez pas. Lorsque vous êtes malade, vous devez régulièrement appliquer un produit désinfectant pour minimiser le transfert des germes.

Ce n’est qu’en mettant en application ces différentes mesures préventives et curatives que vous disposerez d’outils informatiques propres et ne présentant aucun risque pour votre santé et celle de vos collègues.