L’amiante est une famille de fibres minérales présente à l’état naturel dans les roches. Obtenues après broyage de roches minérales, les fibres d’amiante sont 400 à 500 fois moins épaisses qu’un cheveu.

Par ailleurs, les dangers de l’inhalation de cette matière sont bien connus. D’où la nécessité pour des professionnels travaillant dans certains secteurs d’activité comme le BTP de se former à la prévention des risques liés à ce produit.

L’importance de se former à la prévention des risques liés à l’amiante

Au début du siècle dernier, les scientifiques ont découvert que l’amiante constituait un problème majeur dans les domaines de la santé publique et de la santé au travail. L’inhalation des fibres d’amiante peut en effet provoquer de graves maladies pulmonaires telles que l’asbestose, le mésothéliome ou encore le cancer du poumon. Or, avant qu’on ne découvre la dangerosité de cette matière, elle a été massivement utilisée dans de nombreux secteurs d’activité, notamment dans le BTP. Ce n’est qu’à partir de l’année 1997 que son utilisation a été interdite en France. De ce fait, l’amiante reste présent dans de nombreux bâtiments et équipements.

Les principaux métiers concernés par le risque amiante sont la rénovation d’habitat, la maintenance et la réparation de bâtiment, ainsi que la maintenance de navires. Pour les professionnels œuvrant dans ces secteurs d’activité, une formation en prévention amiante comme celle proposée par l’organisme Proxia Formation est obligatoire.

Outre les risques liés à son exposition, cette formation vise à apprendre aux travailleurs à reconnaître et à détecter facilement cette roche minérale. De cette manière, ils pourront mieux prévoir les contaminations liées à son exposition.

contiennenet matériaux avec amiante

Les principaux matériaux qui contiennent de l’amiante

Si vous vivez dans une maison ancienne, datant d’avant 1997, il est possible que vous ayez de l’amiante chez vous sans que vous ne le sachiez. En cas de doute, n’hésitez pas à faire contrôler le bâtiment par une entreprise spécialisée. Ainsi, vous éviterez de possibles atteintes à votre santé.

Afin de vous permettre d’avoir une idée plus claire, notez que l’ANDEVA (Association Nationale de Défense des Victimes de l’Amiante) a classifié l’amiante en neuf rubriques. Voici les principaux produits qui peuvent être élaborés à partir de ce matériau :

  • l’amiante brut en vrac, utilisé pour l’élaboration de bourres, d’isolants, de flocages ou encore de protection thermique et acoustique,
  • l’amiante dans des poudres ou des produits minéraux, utilisé dans la fabrication d’enduits, d’enduits-plâtres de protection incendie, de poudre à mouler, de mortiers colles, de mortiers réfractaires, de mortiers de protection incendie,
  • l’amiante présent dans des liquides ou des pâtes, utilisé pour la fabrication de colles, de mastics, de peintures, d’enduits,
  • l’amiante en feuilles ou en plaques, utilisé dans la fabrication de cloisons, de faux plafonds, de panneaux, de plaques, de coquilles,
  • l’amiante tissé ou tressé, utilisé autrefois pour la fabrication de bourrelets, de bandes, de matelas, de couvertures, de tissus,
  • l’amiante dans de la résine ou de la matière plastique pouvant être présent dans les matériaux composites, les matières plastiques, mais aussi les revêtements muraux et les revêtements de sol en dalles ou en rouleaux, les freins, les embrayages,
  • l’amiante-ciment, utilisé pour la fabrication de bacs, de canalisations, d’éléments de toiture, de cloisons,
  • l’amiante dans des produits noirs, utilisé pour la fabrication de bitume, d’étanchéité de toiture, d’enduits de protection d’étanchéité ou de corrosion,
  • l’amiante présent dans des matériels et des équipements comme les radiateurs, les fours, les chaudières, les portes ou encore les clapets coupe-feux.

C’est en raison de la grande diversité de ces matériaux que de nombreux secteurs d’activité sont concernés par l’exposition à ce produit.