De la sciatique au torticolis en passant par les maux de tête, les insomnies et certains troubles fonctionnels, l’ostéopathie permet de soigner de nombreux maux. Cette forme de médecine favorise en effet le traitement de diverses pathologies ainsi que des déséquilibres mécaniques. Elle fait l’unanimité pour son efficacité. Cependant, pour obtenir effectivement satisfaction suite à des séances d’ostéopathie, vous devez choisir le bon ostéopathe. Comment opérer ce choix ?

Choisir un ostéopathe selon son appartenance à des syndicats et fédérations d’ostéopathes

Parce que la profession d’ostéopathe gagne de plus en plus en notoriété et en popularité, les professionnels du domaine créent des regroupements professionnels. Ainsi, avant de choisir votre praticien, vous pouvez consulter des annuaires et des guides qui recensent des professionnels et témoignent de leur notoriété. Vous trouverez sans doute l’ostéopathe qu’il vous faut en consultant l’annuaire du Syndicat français des ostéopathes, celui de la Fédération française d’ostéopathie et le Registre des ostéopathes.

La présence des professionnels dans ces annuaires témoigne de leur crédibilité. En effet, l’inscription dans l’un de ces annuaires est tributaire de la présentation d’un justificatif attestant d’au moins 4 300 heures, dont 850 heures de pratique clinique. Aussi, il faut dire qu’un ostéopathe qui peut justifier légalement du label « Eur Ost Do » est aussi un praticien fiable. Effectivement, ce label a été pensé pour crédibiliser la qualité de la pratique de certains ostéopathes.

Choisir un ostéopathe selon qu’il dispose d’un titre reconnu

Pour bénéficier d’un titre d’ostéopathe comme Virginie Caboche, votre professionnel doit être titulaire d’un diplôme spécifique obtenu dans un établissement officiellement reconnu par le Ministère de la Santé. Il existe au sein de ce corps de métier des profils multiples.

Certains sont initialement des médecins, des kinés ou des infirmières et se sont parallèlement formés à l’ostéopathie. Ils exercent donc sous une double casquette et sont des profils plutôt intéressants. D’autres par contre ont exclusivement suivi une formation en ostéopathie. À vous donc de choisir le profil de praticien qui vous inspire mieux. À noter tout de même que pour le traitement de certaines pathologies, il vaut mieux préférer un praticien à double casquette.

De facto, le côté pluridisciplinaire de leur formation est gage d’une prise en charge efficace et de qualité. Par ailleurs, il faut dire qu’aujourd’hui, l’Organisation Mondiale de la Santé recommande une formation d’au moins 5 ans pour se déclarer ostéopathe. Aussi, si internet peut vous aider à trouver le bon ostéopathe, il ne faut pas perdre de vue la présence des individus de mauvaise foi sur la toile. Ils n’hésitent pas à usurper le titre de ces professionnels pour vous arnaquer. Vigilance donc !

Bien choisir son ostéopathe

Sur la base des avis clients sur la toile

Comme nous le disions, internet est une mine d’informations qui peut vous aider dans la recherche du bon ostéopathe. Ils sont nombreux aujourd’hui à disposer d’un site internet. Vous pouvez donc parcourir leur plateforme afin de lire les avis clients. À l’heure du tout au numérique, les clients satisfaits ou déçus des prestations d’un professionnel n’hésitent plus à faire part au public de leur ressenti. La lecture des avis client est donc un moyen fiable d’avoir des avis pour la plupart objectifs sur la qualité des prestations de votre ostéopathe. Ils témoignent également de sa bonne réputation.

Toujours dans le cadre de la lecture des avis clients, les avis sur votre ostéopathe dans Google My Business ont également un impact important sur sa réputation. Ils sont tout aussi influents que les notes que les clients y attribuent aux entreprises. Une étude révèle d’ailleurs que dans Google My Business, 96% des internautes prêtent une attention particulière aux notes, tandis que 90% considèrent qu’elles influencent leur décision de recourir ou non à un professionnel. Vous savez désormais sur quoi tabler pour choisir votre ostéopathe.

En considérant son expérience dans le milieu

Bien que populaire aujourd’hui, le métier d’ostéopathe fait encore partie des plus récents dans le traitement de certains maux. Ainsi, pour choisir votre ostéopathe, tenez compte de son expérience dans le domaine. Bien qu’un cabinet d’ostéopathie récent puisse pleinement vous satisfaire, il faut avouer que les années de pratique sont gages de confiance et de qualité dans ce secteur.

Un ostéopathe expérimenté a eu le temps de rencontrer plusieurs profils de patients, des symptômes variés, des pathologies diverses, des antécédents de santé multiples. Ce sont autant de facteurs qui construisent le professionnel et lui permettent de s’adapter rapidement à votre profil de patient et au mal dont vous souffrez. Il a logiquement plus de facilité à identifier la nature et l’ampleur de votre mal et à le traiter selon l’approche convenable.

Ostéopathe reconnu par le Ministère de la santé

En tenant compte du bouche-à-oreille et de sa notoriété

Si internet est d’une grande efficacité pour se renseigner sur un professionnel, il ne faudrait pas non plus occulter la force du bouche-à-oreille. Selon la localité où vous vous situez, votre ostéopathe aura sans doute déjà traité plusieurs patients. S’il est fiable et a une bonne notoriété, vous pourrez facilement le savoir, en demandant simplement à des proches et amis.

Un cabinet d’ostéopathie de renom dans une ville ou une région ne se cache pas. Il est (re)connu de la majorité et fait bonne presse. À certains égards, le bouche-à-oreille est même le moyen le plus sûr de vous assurer de la notoriété de votre professionnel.

Selon les tarifs pratiqués

En moyenne, vous devez prévoir entre 40 et 70 euros pour une séance chez un ostéopathe. Selon les villes, ces chiffres peuvent augmenter et atteindre 80 euros voire plus à Paris, par exemple. Si vous vous retrouvez en face d’un ostéopathe qui pratique des tarifs en deçà de ces chiffres, il faudra vous méfier, être réticent et envisager clairement une autre possibilité.

Il en sera de même si vous remarquez que les prix proposés par le professionnel sont largement au-dessus de ce qui se fait habituellement. Même si les honoraires des ostéopathes sont totalement libres, ils doivent s’aligner sur des minimas et des maximas. Renseignez-vous donc suffisamment pour éviter toute mauvaise surprise. Le fait que le droit à la consommation oblige les praticiens à afficher leurs prix est un avantage sur lequel vous pouvez compter.