Avoir des dents qui ne sont pas assez blanches représente un véritable complexe pour de nombreuses personnes. Il est en effet bien souvent difficile de profiter pleinement de la vie lorsque le sourire est terni par l’usure de l’émail ou par quelques imperfections des dents.

Heureusement, des solutions efficaces ont été développées afin d’aider les personnes complexées à retrouver le sourire. Le procédé qui consiste à poser des facettes dentaires suscite notamment un grand intérêt de la part des patients en quête d’une solution efficace. Cependant, cette intervention ne s’improvise pas, elle doit être pratiquée par un professionnel qualifié qui prendra les dispositions adéquates pour la réussir.

Les facettes dentaires : une solution esthétique très efficace

Parmi les nombreuses méthodes mises à la disposition de patients souhaitant obtenir un sourire éclatant, la pose de facettes dentaires est vivement recommandée. Elle est en effet la mieux adaptée aux personnes qui ont un défaut de texture ou de morphologie des dents.

Il ne s’agit donc plus uniquement de corriger un problème de couleur des dents. C’est pourquoi de nombreux cabinets de soins dentaires proposent la pose de facettes dentaires comme une alternative très efficace aux autres méthodes de traitement des dents jaunes ou mal formées.

pose de facettes dentaires dentiste

La facette dentaire : qu’est-ce que c’est ?

La pose des facettes dentaires est une technique élaborée dans les années 1980. Toutefois, son application ne s’est véritablement répandue que dans les années 2000, après une amélioration des procédés et des matériaux nécessaires pour sa réalisation.

Une facette dentaire est une fine particule de céramique que l’on colle aux incisives, aux canines et parfois aux prémolaires. Il s’agit d’une petite coque très fine (0,6 à 0,7 mm d’épaisseur) qui se pose devant la dent pour en améliorer l’apparence.

Elle apporte une correction à la forme, à la couleur ou à une malformation légère de la dent. Contrairement à une couronne qui représente une solution assez radicale (une taille dentaire plus importante est nécessaire), elle constitue un soin dentaire moins intrusif qui peut redonner de l’estime de soi à de nombreuses personnes en leur offrant un sourire plus beau.

Quels sont les différents types de facettes dentaires ?

On distingue généralement deux catégories de facettes dentaires. La première regroupe celles qui sont de type composite. L’avantage avec ce dernier est qu’il peut être facilement installé après une ou deux semaines.

Toutefois, avant de procéder à la pose, il est recommandé de nettoyer complètement les dents pour améliorer leur texture. Par ailleurs, les facettes dentaires composites sont assez solides et résistantes. Contrairement aux modèles en céramiques, elles sont simples à poser et plus accessibles financièrement.

La deuxième catégorie regroupe les facettes dentaires céramiques. Elles sont disponibles en une épaisseur de 0,2 mm. Il existe les facettes dentaires céramiques pures et les facettes dentaires céramiques à base de zirconium.

Lorsqu’elles sont en zirconium, les facettes dentaires sont très résistantes et relativement solides. Celles qui sont dites « pures » offrent un excellent rendu esthétique et des finitions de bonne qualité. Il faut toutefois prévoir plusieurs séances pour réussir l’intervention. Il est important de procéder en amont à un blanchiment des dents avant d’effectuer la pose des facettes.

pose de facettes dentaires dentiste

Quelles précautions prendre avant la pose de facettes dentaires ?

Afin de retrouver un beau sourire, il faut d’abord songer à corriger tous ses problèmes de dentition. La première étape est bien entendu de prendre rendez-vous chez un dentiste. Ce dernier est le professionnel le mieux placé pour décider, à la suite de quelques examens, du traitement à appliquer.

Si son diagnostic est favorable à une pose de facettes dentaires, il est impératif d’avoir des gencives et des dents saines. Aussi, il n’est pas possible de se faire poser des facettes dans le cas :

  • d’une maladie parodontale,
  • de dents abîmées ou cariées,
  • d’un encombrement important au niveau des dents,
  • d’une occlusion avancée.

Les patients qui se retrouvent dans l’un de ces cas sont orientés vers la pose d’un implant ou d’une couronne dentaire. Les facettes dentaires sont des tuiles ou des coques qui recouvrent les dents. De ce fait, si un patient souffre d’une maladie dentaire, la pose de ces facettes peut occasionner des complications ou des douleurs postopératoires. Elle pourrait également compliquer les interventions futures pour le traitement de la maladie dont souffre le patient.

Comment se déroule la pose de facettes dentaires ?

Pour réaliser la pose de facettes dentaires, il faut généralement compter trois à quatre séances. Toutefois, le temps à respecter entre deux séances varie en fonction du nombre de facettes à poser ou du matériau utilisé pour la fabrication des prothèses. La conception des prothèses peut en effet prendre quelques semaines.

La première étape : consulter un spécialiste

Au cours de la première visite chez le dentiste, le patient expose d’abord son problème et présente toutes ses attentes. En se basant sur ces dernières, le dentiste effectue des analyses pour évaluer leur faisabilité. Pour cela, il réalise une étude approfondie de la dentition à travers une radiographie. Il prend également des photos du sourire du patient et l’empreinte génétique de sa dentition avant l’opération.

Il peut ainsi réaliser une photo simulation du sourire afin de permettre au patient de visualiser et de choisir le sourire qu’il rêve d’avoir après l’opération. Toutes ces données recueillies seront ensuite envoyées à un prothésiste. Ce dernier pourra alors confectionner un moulage, puis un moule.

La deuxième étape : confectionner le masque dentaire

Après l’obtention du moule, le dentiste invite à nouveau le patient dans son cabinet. Il injecte de la résine dans le moule et le fait porter au patient sous forme de gouttière appliquée sur les dents. L’objet est retiré après quelques minutes, lorsque la substance durcit. On obtient alors un masque dentaire qui représente plus ou moins le résultat définitif de la pose.

Avant le jour de la pose, il est possible que le patient rentre chez lui avec son masque pour obtenir l’avis de ses proches quant au résultat escompté. L’étape de la confection du masque est très importante, car elle rassure le patient sur le résultat final. Elle évite par exemple d’obtenir des dents de différentes formes à la fin de l’intervention.

Troisième étape : préparer les dents et poser les facettes provisoires

Il est important de faire une préparation des dents pour optimiser l’adhérence entre la dentition et les prothèses. Pour cela, le dentiste procède à la suppression d’une partie de l’émail : il retire une fine couche d’émail des dents (environ 0,5 mm de la surface externe) à couvrir. La couche supprimée sera alors remplacée en épaisseur par la facette.

Il n’est pas nécessaire de réaliser une anesthésie lors de la suppression de l’émail, en raison de l’absence de vaisseau dans les dents. Néanmoins, certains patients demandent une anesthésie locale pour être plus à l’aise.

Pour éviter un fraisage de la dentition du patient, il est possible d’utiliser des facettes dentaires pelliculaires. Avec ce type de coque, il suffit de gratter légèrement les dents pour enlever la partie lisse. Après l’étape de la préparation, le patient attend la pose définitive des facettes. Pendant ce temps, il lui est possible de bénéficier de prothèses provisoires.

Quatrième et dernière étape de la pose de facettes

La dernière étape consiste à poser définitivement les facettes dentaires. Avant de la réaliser, le dentiste effectue une dernière vérification. Si de nouveaux problèmes sont identifiés, le chirurgien-dentiste peut ajuster quelques réglages. Pour éviter les contaminations, les dents sont soigneusement examinées.

Le spécialiste met en place une digue dentaire afin d’isoler les dents avec une feuille de latex. Il dépose ensuite un gel acide sur chaque dent destinée à recevoir une facette. Ce dernier permet de rendre la surface plus rugueuse. Le dentiste applique une colle sur la face intérieure des facettes et les pose sur chaque dent. Pour que les prothèses se figent et durcissent facilement, ces dernières sont exposées à la lumière UV.

L’ensemble de l’intervention peut être réalisée sans anesthésie. Cependant, comme pour la suppression de l’émail, il est possible de réaliser une anesthésie locale pour permettre au praticien d’effectuer la pose sans être gêné par l’inconfort du patient. Un rendez-vous additionnel est enfin pris avec le dentiste pour constater le succès de l’intervention.

pose de facettes dentaires dentiste

Comment entretenir les facettes dentaires après la pose ?

Après leur pose, les facettes dentaires n’ont généralement pas besoin d’un entretien particulier. Elles ont une durée de vie de 10 ans. Pour éviter que les prothèses ne bougent et rallonger leur durée de vie, il est néanmoins important de prendre certaines précautions :

  • changer assez régulièrement de brosse à dents,
  • utiliser des brosses à dents à poils souples,
  • se servir régulièrement d’un fil dentaire,
  • diminuer sa consommation de café et d’autres aliments déconseillés,
  • visiter régulièrement son dentiste.

La pose de facettes dentaires est une excellente solution pour cacher les imperfections de ses dents. Si elle permet de retrouver un sourire radieux, il convient de respecter des étapes indispensables. L’opération de pose de facettes n’est pas une intervention anodine qui s’effectue sur un coup de tête. Il est par ailleurs nécessaire de rester précautionneux tout au long de la durée de vie des facettes.